Semaine de l’unité des chrétiens

Semaine de l'unité des chrétiens

La fin de janvier a été choisie dans l’Église pour prier ensemble à la pleine réconciliation des églises, assemblées et communautés qui confessent que Jésus est Christ et Seigneur. Oui, à cause des aléas politiques, mais surtout à cause de l’égoïsme et du désir de dominer son semblable, les églises ont laissé se détériorer leurs relations avec les autres groupes chrétiens et défiguré le visage de Jésus Christ qu’elles sont censé révéler au monde.

J’ai été accueilli en Israël en 2010 par des membres de la Communauté du Chemin Neuf, dans leur Couvent en banlieue de Jérusalem. En union avec elles, je participe à une semaine et une journée de prière (le 1er février). Je considère comme mes frères et sœurs les membres de cette communauté qui animent le Centre international Marie de Nazareth, et je prie pour que le cœur de tous et chacun de nous se convertisse et voit dans les autres le Seigneur Jésus. Je vous invite à vous unir à nous, selon la demande de Jésus lui-même dans le Notre Père. Prions aussi à l’aide du Je vous salue Marie. Le Centre offre de beaux documents pour entrer dans le mystère de Marie et alimenter notre foi.

3 réflexions au sujet de « Semaine de l’unité des chrétiens »

  1. Dans l’Évangile de Matthieu, Jésus nous apprend le Notre Père pour PRIER… et l’apôtre Paul nous rappelle dans le thème de la Semaine de Prières qu’il faut se PRESSER… alors AGISSONS AVEC FOI !

    SHALOM

  2. • De nos jours, il y a une véritable soif de ce retour à l’authenticité de la première parole du Christ; […] Le christianisme intérieur apparaît dès lors comme un témoignage essentiel pour les hommes et les femmes de notre temps. S’il est indispensable, voire même incontournable de prier ensemble, toutes les chrétiennes et tous les chrétiens, il leur faut, à l’image de Jésus, prier et agir tous ensemble. De plus en plus de catholiques, d’anglicans, de gens des églises réformées et des orthodoxes se définissent comme transconfessionnels dépassant les frontières créées par des querelles historiques maintenant dépassées et obsolètes. Se mettre tous ensemble pour une cause humanitaire, un projet qui fasse vivre des marginaux, des laissés-pour-compte. Dans ce contexte, un ouvrage à lire absolument: Gérard FOMERAND, Le christianisme intérieur: une nouvelle voie? Éd. Fidélité, Namur (Belgique), 2016. Un seul distributeur au Québec: La librairie Saint-Joseph à Québec. Pour commander: 1-418-704-3252 et/ou contact@librairiesaintjoseph.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour notre sécurité *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.