Qu’est-ce que Noël change dans ma vie?

Qu'est-ce que Noël change dans ma vie?

Prétendre que la fête de Noël a du sens dans ma vie, c’est diriger ma vie dans un certain sens. La naissance de Jésus, la vraie, celle de sa Résurrection, exige que je fasse des choix, et que je change dans ma vie ce qui est inconciliable avec cette naissance, avec la foi en la Résurrection de Jésus.

En ce Noël, et déjà depuis quelque temps, notre famille a cessé d’acheter des cadeaux pour tout le monde, et je ne parle pas d’une paire de bas tricotés à la main ou d’un gâteau fait maison. Seuls les enfants auront eu un cadeau cette année. Notre famille trouve plus sensé ce choix; alors que beaucoup d’humains peinent à manger et à boire convenablement, les cadeaux de Noël étaient une source de consommation souvent exagérée et de gaspillage. Vivre en personne appelée à la résurrection, c’est rien de moins qu’adopter une vision du monde et un agir tendus vers la justice et la paix.

Si tu donnes un cadeau à un enfant, qu’il devienne un temps où tu t’installes par terre pour jouer avec lui. Ce temps sera le plus beau souvenir que tu laisseras de ton passage. Si tu veux que le «petit Jésus» devienne un personnage qui compte pour l’enfant, sois d’abord toi-même comme ce Jésus qui se fait petit, et entre dans le monde de l’enfant. N’est-ce pas ce que veut dire le mystère de l’Incarnation, comme on disait autrefois? Si c’est difficile à croire, l’interprétation que tu fais de ce mystère et ta façon de le vivre le rend plus croyable.

Le nom donné à Dieu pour expliquer qu’il s’est fait petit, qu’il est devenu l’un de nôtres, est EMMANUEL.  En hébreu, Emmanu- veut dire avec nous et -El veut dire Dieu. Le diminutif Emma vient certainement de là. Beau prénom, n’est-ce pas! Le nouveau Pape François me semble être un Emmanuel, un Dieu-avec-nous, car il ne cesse lui-même de se faire proche des pauvres et d’appeler toute l’Église à se convertir aux béatitudes. Heureux les pauvres…! C’était aussi la marque du prophète Jésus de Nazareth, dont on reconnaissait l’authenticité  par le fait que la Bonne Nouvelle était annoncée aux pauvres. Jésus en hébreu se prononce iéshoua et veut dire Dieu sauve. Autre beau prénom, n’est-ce pas! On peut voir le prénom reçu de nos parents comme un cadeau, une mission.

Je peux me demander quelle est ma mission, si je suis un Emmanuel, si les gens peuvent reconnaître et rencontrer Dieu à travers mes paroles et mes actes. Noël est plus qu’une tradition, c’est un nouveau monde à inventer. Et le travail ne  manquera pas pour qui veut s’engager dans cette voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour notre sécurité *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.